Pascal Holenweg: 150e anniversaire du premier congrès de l'Internationale

La revue des blogsBernard Comoli: écotourisme chez les Yanomami. Jean-Michel Olivier: Et que commande l’amour ? Edmée Cuttat: Rosi sur les migrants à Lampedusa. Olivier Bot: Mr Tweet et Mrs Big Data...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre !

150ème anniversaire du premier congrès de l'Internationale
Pascal Holenweg: (...) Sans doute l'organisation politique du mouvement ouvrier prend-elle place dans la continuité des révolutions du milieu du siècle, elles-mêmes se plaçant dans la continuité de la Révolution française, mais, même si des "radicaux", c'est-à-dire des représentants de la gauche de l'époque, sont aussi membres des sections locales de l'AIT (comme Jacques Grosselin, à Genève, où le premier parti socialiste est créé trois ans après le premier congrès de l'Internationale, par des ouvriers suisses, des membres du parti radical, et des révolutionnaires étrangers réfugiés à Genève, donc Bakounine). le fait même que se créée une organisation internationale ne se revendiquant plus du "peuple" en général mais de la seule classe ouvrière, posant celle-ci comme la grande -la seule grande- force émancipatrice, celle qui poursuivra et achèvera l'oeuvre des révolutions passées, est une rupture : on veut abolir les classes et, en émancipant les travailleurs, émanciper l'ensemble de la société, et tous les sociétaires. C'est parce que le prolétariat est tout en bas de la hiérarchie sociale que sa libération libérera aussi tout ce qui est au-dessus de lui, jusqu'à la bourgeoisie elle-même. Et il ne peut le faire qu'à une échelle internationale… (...)

Bientôt de l'écotourisme Yanomami au Pico da Neblina
Bernard Comoli: (...) Partie le 13 juillet, une expédition de trente-deux personnes a parcouru, pendant dix jours, les 36 kilomètres qui séparent São Gabriel da Cachoeira du sommet du Pico da Neblina (le Pic du Brouillard), culminant à 2'995 mètres. C'est le point le plus élevé du Brésil. La montagne, appelée "Yaripo" (montagne du vent, de la tempête) par les Yanomami, est un lieu sacré. Elle se trouve dans la Terre Indigène (TI) Yanomami, au nord-est de l'État d'Amazonas, à la frontière avec le Venezuela. Elle est également à l'intérieur du Parc National da Neblina, créé en 1979 dont l'accès est interdit depuis 2003. L'expédition avait pour objectif d'évaluer les possibilités de développer un projet appelé "Ecotourisme Yaripo", susceptible d'impliquer directement quatre-vingts Yanomami et de bénéficier à plus de huit cents membres des diverses communautés. L'idée de créer une telle activité - possible alternative à l'orpaillage illégal pratiqué par des habitants de ces villages - a été discutée et retenue lors de la 14e assemblée de l'Association Yanomami du Rio Cauburis et Affluents (...) Ce vendredi 30 septembre, à 12h 30 au Musée d'Ethnographie de Genève (65 - 67 Boulevard Carl Vogt), Pierrette Birraux interviendra dans le cadre des "Rencontres du xabono" pour partager son expérience avec les Yanomami du Brésil et les Innus du Québec. (...)

Et que commande l’amour ?
Jean-Michel Olivier: Je connais Pierre Béguin depuis près de quarante ans. Nous avons usé nos fonds de jeans ensemble sur les bancs de l’Université. Puis nous nous sommes perdus de vue. Mais nos chemins ont toujours été parallèles, et proches… Étrangement (mais ce n’est pas si étrange que cela), la passion du roman, chez Pierre Béguin, va de pair avec la recherche de la vérité… Il y a trois ans, Béguin publiait Vous ne connaîtrez ni le jour, ni l’heure. Sous ce titre biblique, il nous contait une drôle d’histoire, on ne peut plus moderne, qui est l’antithèse parfaite de la citation de l’Évangile (Mathieu 25 ; 13). (...) De quel droit peut-il s’opposer à leur liberté essentielle ? Et que commande l’amour ? Abréger leurs souffrances ou les forcer, au nom de la morale chrétienne, à poursuivre leur chemin de croix ? (...)

L'autre regard de Gianfranco Rosi sur les migrants à Lampedusa
Edmée Cuttat: (...) Portant un autre regard sur la crise, confronté à la souffrance, à la survie, à la mort, Rosi, tout en évitant de délivrer un message, crée une prise de conscience par des images fortes, dérangeantes, ne cachant rien, évoquant la gigantesque tombe qu’est devenue la Méditerranée en quinze ans, avec ses 20.000 corps gisant par le fond. Un témoignage indispensable auquel le jury de la Berlinale a été sensible, puisqu’elle a décerné l’Ours d’or au cinéaste italien.

MH17, Syrie, la Russie en ligne de mire
Hélène Richard-Favre: Concours de circonstances ou pas avec la situation en Syrie contre laquelle des voix s’élèvent pour viser la Russie, voici que l’on a eu droit au rapport d’enquête relatif au crash du MH17 de la Malaysian Airlines survenu le 17 juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine. (...) A noter, si jamais, cette 4e guerre mondiale dont parle le présentateur vedette de la RTS face à un expert militaire Lapsus peut-être a-t-il répondu au tweet que je lui ai adressé pour lui signifier l’intérêt de l’interview qu’il avait réalisée et le questionner sur cet étrange décompte de guerres…

Mr Tweet et Mrs Big Data
Olivier Bot: (...) L’aspect le plus original du livre de Stéphane Bussard et Philippe Mottaz publié chez Slatkine concerne la stratégie de communication du candidat Trump, qui s’est formatée sur la technologie de son époque et se trouve en adéquation avec l’air du temps. Trump parle comme il twitte. Et il a basé sa campagne sur ce réseau « antisocial », où l’insulte est banalisée, le vocabulaire, basique et la diffusion, immédiate, réflexe, reptilienne, brutale. Ce positionnement est d’autant plus intéressant que la campagne d’Hillary Clinton est, elle, basée sur le ciblage des électeurs, grâce aux données, au Big Data. Pour la candidate démocrate, aussi, le discours est en phase avec la technologie. Hillary parle en connaissance de cause, en nuances, avec une vocabulaire plus riche qui fait appel à la raison, et s’appuie sur des données réelles. (...)

Quel avenir pour la presse écrite, en général ?
David Frenkel: Lorsque l'on parcourt les journaux on est frappé par les lignes éditoriales qui s’y ressemblent. Les articles que l’on y trouvent sont plus ou moins des reproductions de dépêches d’agences. Et avant que les nouvelles mondiales apparaissent sur papier, bien des lecteurs, par le biais de l’audiovisuel ou de l’autoroute électronique, en ont déjà eu connaissance. Avoir des correspondants à l’étranger coûte de plus en plus cher. De plus, dans des pays gouvernés par des régimes autoritaires fermés à toute contestation, seules les agences de renommée internationale et jouissant d’un prestige accumulé durant des années, sont en mesure de renégocier en permanence une activité qui soit en conformité avec la déontologie journalistique¹?. Et même celles-là, doivent faire une croix sur les régions géographiques soumises à des influences terroristes où l’information pluraliste mettrait la vie de leurs journalistes en danger…

« Genève Route et Rail » coûte trois fois moins cher
Rodolphe Weibel: Grand Conseil et Conseil municipal de la Ville de Genève ont décidé de lancer 530 millions de francs dans le projet d’enfouissement de deux voies et d’un quai à Cornavin. « Genève Route et Rail » en a pris acte. Les administrations, évidemment conscientes du caractère inachevé de cette réalisation d’une gare souterraine de deux voies et d’un quai à Cornavin, poursuivent, pour résoudre ces lacunes, dans la direction suivie jusqu’ici : la « raquette », désormais estimée à 2,0 milliards, et une seconde étape souterraine à Cornavin,, estimée à 1,0 milliard. Elles envisagent donc des investissements supplémentaires à Genève de 3,0 milliards. (...)
Le MCG a toujours une idée d'avance !
Thierry Cerutti: Voilà que notre commune a reçu le Prix du développement durable en date du 18 juin 2016. Nous nous en félicitons… Bien évidemment. Mais il y a un « mais » de taille et pour cause : le Conseil administratif socialiste actuel se félicite de ce qu’il prétend être son initiative. Plagier, se l’accaparer et en revendiquer la paternité, n’est pas fair play. Nous le dénonçons ! De fait, lorsque l’idée de votre adversaire, nous le MCG, fait mouche, qui plus est gagne un prix, l’actuel Conseil administratif en revendique la paternité, s’accaparant de fait une idée déposée par le MCG en date du 9 septembre 2014 M 536, intitulée : « Nettoyage des espaces publics et petits jobs ». Cette motion a été balayée par le socialiste Apothéloz…

La question musulmane (3)
John Goetelen: Une récente étude d’opinion fait le point sur les musulmans de France. Étude rare puisque ce pays interdit habituellement les statistiques de type ethniques. Cette étude montre une image complexe de la réalité. Premier point: les musulmans de France sont en majorité français. Ils vivent en démocratie et semblent s’en accommoder pour la plupart. (...) Beaucoup de femmes européennes portaient un foulard en Europe au XIXe siècle et avant. Son abandon est historiquement récent. Toutes les tenues ont une raison d’être. La loi n’a pas à définir le mode vestimentaire des citoyens… (...) (TDG)

Créé: 29.09.2016, 17h13

Articles en relation

Maurice-Ruben Hayoun: La disparition de Shimon Peres, un symbole

La revue des blogs Philippe Souaille: Julie : Eric m'a tuer... Sylvain Thévoz: Fermeture de la ville. Djemaâ Chraïti: «52 años de soledad». Pascal Décaillet: Colère et combat! Plus...

Edouard Cuendet: Sur le Pont du Mont-Blanc on y danse, on y danse

La revue des blogs Jean-Dominique Michel: Les vraies raisons de la hausse des primes. Ronald Zacharias: Attention au balancier fiscal… Hank Vogel: L'escalier de Talpiot... Plus...

Les colombiennes manifestent à Genève dans la joie pour la Paix

La revue des blogs Demir Sönmez flashe... Jill Székely: Ma Syrie... Jacques-André Widmer: Guy Parmelin ! Haykel Ezzeddine: Journée sans voiture... Rémi Mogenet: Les anges viennent-ils de l'avenir? Plus...

Fermeture du centre névralgique de Genève: pourquoi?

La revue des blogs Philippe Morel s'interroge, Didier Bonny s'enthousiasme. Maurice-Ruben Hayoun: Obama osera t il se venger d'Israël? Pierre Béguin: Calvin et Julie... et bien d'autres bons blogs... Plus...

CFF et Cornavin: projet pharaonique vs silence assourdissant

La revue des blogs John Goetelen s'interroge sur le projet de Rodolphe Weibel. Après nous, le déluge, s'interroge Pascal Holenweg. L’Afrique mise en questions académiques, dit Gorgui Ndoye. L'identité française aussi, commente Maurice-Ruben Hayoun... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...